Tikpi Atchadam, Jean Pierre Fabre et les autres oppositions , la grande fracture 

0
828

Le premier est à l’origine des événements   du 19 août 2017 et le second  et le président de l’Anc. Les deux forment le carré d’as de l’opposition  togolaise mais à  la lumière   de la sortie de Tikpi Atchadam ce lundi  30 septembre c’est la grande fracture entre les deux hommes mais aussi avec les oppositions togolaises.

L’ex-candidat  malheureux Jean-Pierre Fabre demandait  dans une récente lettre  à Faure Gnassingbé d’inviter le gouvernement à ouvrir avec l’opposition, dans les meilleurs délais, des discussions sur les conditions d’organisations de la prochaine élection présidentielle. La posture irrite Tikpi Atchadam.

Pour le président du Pnp  qui intervenait  hier,  l’unité d’action de l’opposition,  l’amélioration du cadre électoral constituent une posture  illogique.  Il soutient que poser la question  en ces termes c’est porter la candidature de Faure Gnassingbé avant  ses partisans.

La fracture devient donc  grande entre Tikpi Atchadam et Jean Pierre Fabre mais également avec les oppositions togolaises qui ont diverses approches de l’alternance et appréhendent  la présidentielle de 2020  avec de nouveaux concepts comme la candidature stratégique.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 − 6 =