Le CAR donne les raisons de son retrait des échanges avec le gouvernement

0
666

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Par lettre en date du 14 novembre 2019, le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales a convié le Président National du CAR à prendre part, avec deux de ses collaborateurs, à une réunion tenue ce mardi 19 novembre 2019 à partir de 15 h 30, en son cabinet au sujet de l’élection présidentielle de 2020.

Entre autres participants à la réunion, figurent des membres du Gouvernement ainsi que des délégations de la CENI, de la HAAC et de plusieurs partis politiques.

Le Président national du CAR, intervenant au nom de sa délégation, s’est étonné que dans l’ordre du jour d’une réunion d’un tel niveau de composition, il ne soit inscrit l’examen d’aucune des revendications que les partis d’opposition et les organisations de la société civile ont formulées au sujet des conditions de transparence et d’équité du scrutin en question, notamment à propos de la composition de la CENI et de ses démembrements, de la HAAC et de la Cour constitutionnelle.

La délégation du CAR a demandé au Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales que la réunion soit reportée dans un bref délai afin qu’il soit procédé à des échanges sur le cadre, l’ordre du jour et autres modalités des discussions.

Le Ministre a passé outre la proposition.

La délégation du CAR s’est retirée de la salle avec la conviction que la réunion initiée par le Ministre visait à faire croire aux organismes inquiets du processus électoral en cours, que des discussions sont engagées entre le pouvoir et l’opposition pour surmonter les dissensions, alors qu’il n’en est rien.

Fait à Lomé, le 19 novembre 2019

Pour le CAR,
Le Président National

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 × 30 =