Bel Bedi et Aklesso Djobo publient « Escale au Sahel » suivi de « Seyram ou les Coups de la vie »

0
663

Les écrivains Sénam Bel Bedi et Aklesso Djobo ont publié samedi 14 décembre à Lomé Escale au Sahel suivi de « Seyram ou les  Coups de la vie »  paru aux Editions L’Harmattan.

Selon Latevie Edem, qui a fait la présentation de l’ouvrage lors de la dédicace, Seyram ou les  Coups de la vie, relève  les mirages de l’amour,  l’’auteur fait monter que tout ce qui brille n’est pas de l’or.  Pour la trame, il s’agit d’une histoire d’une dans laquelle un jeune homme s’est vue la fille dont il s’éprend, e s’amourache d’un  douanier  muté dans leur localité.  Mais hélas à la suite de l’histoire à  rebondissement, le douanier n’est pas pour autant célibataire  comme il l’a faire croire et le jeune Bernad avait devant lui une belle carrière d’homme d’affaire.

Par contre  Escale au Sahel, raconte un  court séjour dans le Sahel,  et là  « on retrouve l’esprit bohémien des créateurs »   et dans le récit on perçoit les méandres de   l’aventure l’hypocrisie humaine caractéristique des sociétés phallocratiques.

Pour Latevie Edem qui connait bien l’auteur,   Escale aux Sahel, un texte beaucoup plus posé, dans laquelle la  pensée de l’auteur a eu de la sédimentation, chaque mot était vraiment pesé et soupesé. «  il a changé de cap, la violence verbale connue dans ces premiers œuvres ont carrément disparu  et a laissé place à une fraicheur d’écriture », a-t.-il indiqué.

« C’est un sentiment de joie sentiment de joie, c’est réel plaisir pour moi après cette dédicace. Cela a trop tardé,  je suis content que cela puisse avoir lieu ce soir.

Pour la poursuite de l’aventure  de la coédition entre les deux écrivains amis, il se peut que que  cela se poursuive. « Evidemment, Bel Bedi est déjà du domaine de la littérature, j’ai essayé une fois avec lui avec  Délicieuse Amour, une seconde fois nous sommes ensemble avec Escale au Sahel et qui sait prochainement ? » , Aklesso Djobo

Senam « cela montre qu’il a encore des jeunes qui sont passionnés de la littérature et la lecture profonde qu’ils on eu à faire de cette œuvre et l’interprétation qu’ils ont eu à faire. Cela veut dire que la relève  sur le plan littéraire au Togo est garantie » « C’est  d’abord ma vie, cela ne peut pas s’arrêter ».

Sénam Bel Bedi est  un écrivain togolais qui a publié entre autres  et Aklesso Djobo est un cheff d’entreprise passionné de la littérature  qui a déjà co-publié avec Sénam Bel Bedi Délicieuse Amour.

Germain Doubidji

.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 19 =