Un panneau solaire, grâce aux THIMO, un jeune relance son métier

0
861

Les  Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO)  relancent  certains jeunes qui dans le cadre  du projet  usent de la sagacité pour se  tirer du dénuement.  A Sikacondjin, une jeune se distincte dans ce registre.

Le jeune homme Edem, (nom pris pour respect de son intimité),  a pour s’en sortir décidé d’acheter un  panneau solaire, grâce au THIMO pour équiper son atelier de coiffure. En fait, dans le village, il n’y a pas d’électricité  mais le jeune coiffeur se rend compte que ses congénères  apprécient  la coiffure avec la tondeuse électrique.

Au terme  des formations dans le cadre du projet puis  avec les émoluments reçus grâce aux Travaux à haute intensité de main-d’œuvre, le jeune décide donc d’équiper son atelier avec un panneau solaire . La suite, son activité est relancé de fort belle manière.

Les jeunes  sélectionnés dans le cadre du THIMO perçoivent chaque 10 jours, un montant de 15000 FCFA pour le service rendu pendant 4 mois et bénéficient de formations sur le développement des affaires. Au terme du projet après identification d’une activité génératrice de revenue, le projet leur octroi 40000 F supplémentaire.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 11 =