Togo : la lutte contre la corruption fait progresser les recettes de l’Etat

0
926

Une série de réformes  engagée dans la gouvernance  économique  notamment avec la fusion des régis douanes et impôts en une seule et unique entité, l’office togolais des recettes (OTR) donne des résultats probant  relèvent  que les autorités du pays ont engagé une lutte en faveur  de la transparence.

Le premier impacte de cette lutte,  c’est que  les recettes fiscales budgétaires connaissent une hausse fulgurante, allant de 162,1 en 2005 à 624 milliards de FCFA en 2019.  Une preuve que la  lutte contre la fraude et la corruption à l’interne  qui renforcent cette progression des recettes et une augmentation du budget annuel de l’état.

Il est aussi à noter que l’assainissement du climat des affaires positionne aujourd’hui le Togo sur le marché international. 1er réformateur en Afrique et 3ème dans le monde selon le classement Doing Business 2019. Comme le témoigne le tableau récapitulatif de l’évolution de cette réalité en bas de l’article.

Voici le tableau

2005 : 162,1 milliards de FCFA

2006  : 179,1 milliards de FCFA

2007  : 195,9 milliards de FCFA

2008  : 211,2 milliards de FCFA

2009  : 229,1 milliards de FCFA

2010  : 246,7 milliards de FCFA

2011  : 291,4 milliards de FCFA

2012  : 327,7 milliards de FCFA

2013  : 403,6 milliards de FCFA

2014  : 458,2 milliards de FCFA

2015  : 516,3 milliards FCFA

2016  : 575,0 milliards de F CFA

2017  : 563,2 milliards de FCFA

2018  : 546,9 milliards de FCFA

2019  : 624 milliards de FCFA.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 9 =