Aux évêques, le sentier de la responsabilité est sinueux

0
821

La  Conférence des Evêques du Togo, dans un communiqué rendu public ce 1er dimanche du temps de carême a évoqué un certain nombre de sujet dont la demande du rétablissement de la vérité des urnes.

Pour les évêques afin de résoudre la crise qui s’est installée dans le pays et restaurer la confiance, la Conférence des évêques exhortent les différents protagonistes et les instances du processus électoral à œuvrer pacifiquement au rétablissement de la vérité des urnes.

Les requêtes du candidat arrivé en deuxième position a envoyé  un recours à la Cour Constitution pour que cette vérité se manifeste.

Parallèlement, il y a lieu que les évêques attachent du prix à la responsabilité.  Par exemple  leur ainé a pris sur lui de tenir des propos quasiment insultants envers un autre candidat. Dans cette action, ses jeunes frères devraient l’appeler  au moins usé de courtoisie.

Au demeurant pour la manifestation,  qui a été organisée à dessein dans un lieu qui abrite une église et dont aucune déclaration n’a été faite contrairement à toutes les règles de droit,il aurait été responsable et pour le service de la vérité de dire que tel que organisée cette manifestation ne laissait pas la place à un déroulement responsable.

 Les évêques recherchent la vérité  et devraient attacher  du prix à la responsabilité qui fait l’homme. « Un homme qui n’a pas le sens des responsabilités ne cherchera que la vérité qui arrange ses affaires mais non la vraie vérité. Sans responsabilité, aucune vérité n’est valable. Cherchons la responsabilité et vous verrez, chers évêques, que votre grand frère aîné a délaissé la sienne depuis longtemps pour rechercher à enflammer notre pays ».

Apparemment pour ces derniers,  le sentier de la responsabilité est sinueux et donc difficile à empreinter.

Serges  T.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 30 =