Togo / Les facilités qui concourent à l’augmentation du rendement agricole

0
966

 

Les bonnes nouvelles au Togo appuyé par les partenaires dont ARAA, c’est que les femmes ont pu accéder aux crédits pour développer leurs activités agricoles. L’accès au crédit intrant a permis aux agriculteurs d’obtenir des produits agricoles y compris l’engrais à un prix réduit. Conséquence directe, augmentation du rendement agricole.

Par ailleurs, l’absence de crédit à taux d’intérêt usuraire permet aux producteurs d’être indépendants vis-à-vis des acheteurs, de choisir la période la plus favorable pour vendre les céréales et de pouvoir réaliser des ventes de façon groupée, ce qui permet de dégager de meilleurs revenus issus de la vente des céréales. Pour les producteurs les plus aisés, le crédit intrant a permis d’accroître les superficies cultivées, et donc leur revenu agricole.

Le Togo compte plusieurs programmes visant à améliorer sa production agricole : comme le Projet d’appui au développement de l’agriculture au Togo (PADAT), le Projet d’appui au secteur agricole (PASA, actif notamment dans l’élevage la couverture vaccinale des ruminants), le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest-Togo (PPAAO), le Projet d’aménagement hydro-agricole de la basse vallée du fleuve Mono (PBVM), de développement de la production rizicole dans la région de la Kara (PDPR-K). Le projet d’agropole, est actuellement dans les clous dans la région de Kara.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =