1er mai : Le geste de Auguste Dogbo au personnel de santé et aux forces de l’ordre dans l’Avé

0
1503

Un important lot de vivres et de non vivres a été distribué au personnel de santé et aux forces de l’ordre et de sécurité de la préfecture de l’Avé ce vendredi 1er mai 2020 par l’ancien président du Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) M. Auguste Dogbo, également président de l’association Réseau d’Excellence pour le Développement Intégral (REDI) Le Colibri.

Le don est composé de non vivres notamment des bavettes, des bidons de 25 litres de savon liquide, des blouses (pour les agents de santé), des cartons d’huile, des sacs de riz contenant 5 sacs de 5kgs et des paquets de 12 boissons sucrés.

ces kits offerts visent à remercier et encourager ces agents qui de jour comme de nuit se battent au péril de leur vie en ce temps de covid-19 pour la protection des populations.

Une délégation conduite par le président Auguste Dogbo a commencé très tôt ce matin du 1er mai ses actions humanitaires par l’hôpital de la ville d’Assahoun où les agents de santé ont été « agréablement surpris ».

La seconde étape c’est  Kévé où trois unités ont été bénéficiaires notamment le Commissariat de police, de la Gendarmerie nationale et du Centre Médico-social.

Par contre, à  Badja la Gendarmerie et le CMS ont été servis avant que la délégation fasse un tour pour saluer le Chef Canton de Badja, Président des Chefs traditionnels de la Préfecture de l’Avé. Descendant vers la ville de Lomé, les membres de cette association Redi le Colibri sont passés par le CMS de Bagbé, la Gendarmerie et le CMS de Noépé et ont fait du Centre de santé d’Aképé leur point de chute.

Par ailleurs, M. Dogbo s’est rendu dans les studios de la radio local Maranatha Fm où il a apporté son soutien au personnel qu’il a exhorté à sensibiliser les populations à travers les ondes de la radio sur les mesures barrières et les dispositions prises par le gouvernement dans le cadre de cette lutte.

« Nous voulons que les populations comprennent que les actions du gouvernement ne sont pas pour des raisons politiques mais elles sont destinées à leur propre bien. Nous voyons ce qui se passe en Europe aujourd’hui. Si une personne est contaminée, c’est toute la famille qui risque d’être aussi affectée, c’est pour quoi il est très important de chercher à se mettre à l’abri », a conclu l’ancien président du CNO-Togo.

Les unités bénéficiaires de ces dons, ont exprimé leur gratitude   et relèvent que c’est un signe de reconnaissance de ce qu’ils font.

Il faut souligner que Redi Le Colibri n’est pas à sa première action dans l’humanitaire. Cette association dont Mme Dogbo  Edze est la Directrice a déjà construit et équipé il y a deux ans, un CMS dans le village de Dokplala (Avé) et dont le personnel est pris en charge par Redi le Colibri.

 InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =