La filière anacarde se porte à merveille au Togo.

0
744

Le gouvernement a récemment mis à la disposition de chaque préfecture un montant de 1,5 milliard de francs CFA pour booster les activités au titre de la campagne 2020. Avec les nouvelles variétés améliorées, la qualité et la quantité de la production de l’anacarde sont devenues meilleures. Ce coup de pouce représente un facteur encourageant pour tous les acteurs de la chaîne de valeur de l’anacarde.

Les nouvelles variétés ont été introduites dans l’espoir d’éliminer d’ici 05 ans, les vieilles semences. Aujourd’hui la filière produit 350 à 500 kg par hectare alors que d’autres pays sont à 800 ; 1000, voire 1200 kg. Le défi, c’est d’arriver à cette étape pour concurrencer les autres pays en termes de production et d’exportation.

Il est attendu pour cette nouvelle campagne de commercialisation, 25.000 tonnes de noix, planchées sur un prix bord champ de 325 francs le kg.

Fort de la hausse continue de la production de l’anacarde, les acteurs de la filière doivent unir leurs forces pour bâtir une filière capable de faire face à des risques et chocs exogènes. Ceci, en appui aux efforts du gouvernement pour protéger l’économie et le marché.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 18 =