Togo: Prof Mijiyawa ne va pas ignorer les autres maladies épidémiologiques

0
921

Le  ministre en charge de la santé du Togo, Professeur Moustafa Mijiyawa,a indiqué ce mardi 23 Juin, au cours d’une rencontre avec les professionnels de média que l’existence de la pandémie du Coronavirus ne doit pas servir de prétexte pour ignorer les autres maladies épidémiologiques.

Pour le premier responsable de la santé et de l’hygiène publique, l’apparition de la Covid19 dans le monde entier spécialement au Togo a entraîné la propagation d’autres maladies épidémiologiques à savoir la poliomyélite et la fièvre jaune. Selon professeur Moustafa Mijiyawa beaucoup d’enfants souffrent d’un certain nombre de carences qui agissent sur leurs croissances. <<C’est pour ces raisons que mon département en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers va reprendre ses activités. Il faut un recadrage avec la relance des activités sanitaire de masse, c’est très très important>> a informé le ministre en charge de la santé avant de souligner que <<la Covid19 est là, mais on ne peut pas ignorer les autres maladies épidémiologiques>>

Cette activité sanitaire de masse va être relancée dans le mois de Juillet, informa prof Mijiyawa, car au cours du mois de Mai dernier, le Togo a enregistré 05 cas de paralysie flaque aiguë (PFA), confirmés dans la région Lomé commune et 02 cas dans la région maritime, 01 cas d’infection à la fièvre jaune toujours dans le mois dernier à Galangashi c’est-à-dire district sanitaire de l’Oti. À en croire le ministre, 5 interventions de masse sont programmées et c’est dans le respect strict des mesures barrières que cela va se dérouler. Selon lui, une campagne de riposte de vaccination des enfants de 0 à 5 ans contre la poliomyélite sera organisée dans les régions maritime et Lomé commune. <<Elle aura lieu de manière synchronisée avec les pays voisins dans le mois de Juillet en deux tours>> a-t-il ajouté

À Galangashi dans le district sanitaire de l’Oti dans le même mois, il y aura également une campagne de riposte de vaccination contre la fièvre jaune chez les personnes âgées de 9 mois et plus. Quant aux autres régions notamment la Kara, Centrale et la Savane, les enfants de 3 à 59 mois auront un traitement antipaludique durant les mois de juillet, septembre et octobre qui sont considérés comme une période de forte transmission. Le ministre informe également que la distribution gratuite de moustiquaire imprégnée fait partie des 5 interventions de masse.

Pour rappel, cette conférence de presse a été animée en présence des partenaires techniques et financiers du Togo à savoir l’OMS et le PNUD. Pour Fatoumata Binta Diallo, la représentante résidente de l’OMS au Togo, les services doivent sincèrement reprendre malgré la Covid19. <<Cette pandémie a conduit à l’arrêt de beaucoup de services et surtout ceux de la santé sont mis en veilleuse. Mais avec les efforts, nous pouvons souffler et reprendre les activités de masse, puisque les autres maladies épidémiologiques ne vont pas attendre parce qu’il y a Coronavirus>> a-t-elle précisé

M.L.S

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 × 13 =