Le bureau du CCOVT plaide pour la reconnaissance et la valorisation du volontariat

0
835

Un atelier de réflexion sur la place et la contribution du volontariat au développement pour un meilleur plaidoyer a été organisé, ce vendredi 11 septembre 2020, par le bureau du Cadre de Concertation des Organisations de Volontariat au Togo (CCOVT), pour la reconnaissance et la valorisation du volontariat.

Mise en place le 28 août dernier, le bureau du CCOVT plaide déjà pour la reconnaissance et la valorisation du volontariat au Togo. <<Les échanges préparatoires à la mise en place du cadre ont retenu la question du « plaidoyer pour la reconnaissance et la valorisation du volontariat » comme des axes de concentration des activités. C’est dire que cette question est pour nous primordiale pour redonner au volontariat toute sa place dans la mise en œuvre et la réalisation des agendas et objectifs de développement, aussi bien au niveau international que national>> a déclaré Ayeh Kossi, Vice-président du CCOVT

Cet atelier qui a regroupé 33 structures dont 21 résidents et 12 non résidents, a pour but de définir la démarche de la collecte des données pour la rédaction du rapport de la contribution du volontariat, définir le processus d’élaboration du rapport et également définir le canevas du rapport.

À en croire le vice-président du CCOVT, le Togo doit redynamiser le secteur de volontariat car le monde actuel est plus matérialiste que humanitaire. <<Aujourd’hui nous avons remarqué que le Togo a besoin de redynamiser ce secteur. Car le monde actuel évolue avec la recherche de l’argent. Et le côté humanitaire de l’homme, c’est le volontariat. Alors c’est une occasion pour nous de construire un canevas qui va permettre après chaque année, de montrer aux yeux des togolais ce que le volontariat a apporté à notre pays et au monde entier>> a-t-il laissé entendre avec beaucoup d’assurance.

Marc Y. G

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 + 6 =