L’approche FoDa , au village Atchakoè1, donne « une flamme de vie » à une mère de 6 enfants

0
803

Au village Atchakoè1 dans la région des Plateaux tout comme dans beaucoup d’autres des villages du Togo, le sort des enfants préoccupent les femmes et celles-ci ont la paix du cœur que quand elles peuvent contribuer véritablement à prendre soins de leurs progénitures grâce à leur labeur. C’est le cas de dame Atchou Joséphine, qui après avoir suivie, la Formation en développement d’affaire (FoDa), est dans la Transformation de poisson frais en poissons fris et réinvestissement dans l’achat et vente d’arachide. Il y a de quoi à ce qu’elle jubile de l’approche FoDA qui commence par transformer pas à pas sa vie.

Plus de 1200 jeunes, répartis dans 25 villages de la Région des Plateaux, ont pour l’instant, réussi à créer une Activité génératrice de revenus (AGR) dans le cadre du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) sur les 41 villages bénéficiaires. Parmi ceux-ci, figure Atchou Joséphine.
Au demeurant explique son coach, DJORI ADJEI Kwami Joel, son activité a pu être démarré grâce aux économies réalisées dans le cadre des THIMO et la subvention qui a suivi.

Un travail intense d’accompagnement, l’a permis de tirer son épingle du jeu. « Premièrement, je l’ai mis en confiance, je l’ai aidé vraiment à calculer son chiffre d’affaire, surtout à distinguer le profit, chaque jour qu’elle fait l’exercice du calcul des profits » a indiqué le coach qui se base sur cela pour lui dire ce qu’elle doit faire en terme de recherche de nouveau client, de marketing.

L’effet ne s’est pas fait attendre témoigne dame Atchou Joséphine. « Cela m’a beaucoup aidé, il nous appris à gérer l’argent, de ne pas tout mélanger, de savoir si le commerce évolue ou non pour pouvoir ajuster le tir, de chercher davantage de la clientèle… », a-t-elle indiqué en ajoutant que cela a eu pour conséquence de booster son activité génératrice de revenu et lui a permis de « s’occuper de la maison ».
La petite phrase, « s’occuper de la maison » dans les contrées du Togo a son pesant d’or, elle veut dire en d’autres termes, nourrir sa famille. Et pour la mère de 6 enfants, c’est un sujet de joie et satisfaction. Pour cette dame de six enfants cela donne « une flamme de vie ».

« Il nous était difficile de joindre les deux bouts, je peux vous assurer qu’aujourd’hui mes enfants en profite de cette mise à niveau grâce à l’approche FoDa qui me permet de pouvoir réorienter la gestion de mon commerce pour plus de profit finalement », a laissé entendre cette mère de 6 enfants avec beaucoup de joie.

Un embelli dans cette histoire, atypique est qu’ aux temps morts où les poissons se raréfient, dame Atchou Joséphine grâce à l’accompagnement de l’approche a identifié des activités de diversifications dans lesquelles elle investi son argent.

Le gouvernement togolais, dans le cadre de sa lutte contre la pauvreté, a initié le projet d’opportunité d’Emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV), la.sous composante : Formation en développement d’affaire (FoDa). L’initiative a été financé par la Banque Mondiale et piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). Rien que dans la Région des Plateaux, 1222 jeunes répartis dans 25 villages sur les 41 villages bénéficiaires de disposer d’Activités génératrices de revenus.
FoDa, relève de la composante 1 « volontariat communautaire » du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes julnérables (EJV).

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 − 3 =