Togo : Un regard sur le Plan de riposte agricole au covid-19

0
576

Les impacts du coronavirus sur l’économie des pays sont notoires  dans tous les secteurs sont « contaminés ». L’agriculture togolaise, important levier de création de richesse, véritable source d’emplois et puissant outil de lutte contre la pauvreté est aussi touché. Les pouvoirs publics colmatent la brèche.

 Une quantité abondante d’engrais et de semences mobilisées. 133 000 tonnes d’engrais ont été mobilisées dont 98 100 tonnes par l’Etat à travers la Centrale d’achat et de gestion des intrants agricoles (Cagia) et 34 900 par les sociétés privées.

76 000 tonnes d’engrais ont été rétrocédées à ces dernières à leur valeur coûtant pour la distribution.2 571 928 kg de semences certifiées sont mis en place sur le terrain par le réseau de producteurs semenciers, dont 849 320 kg de maïs, 627 334 kg de riz, 1 040 780 kg de soja, 20 450 kg d’arachide, 6 600 kg de niébé, 2 500 kg de sorgho, 12 680 kg de sésame et 12 264 kg de fonio.

Des kits pour soutenir les producteurs

En ce qui concerne les kits pour la production animale et halieutique, un processus est entamé pour appuyer au moins 500 ménages en kits d’élevage de volaille, 14 coopératives de pêcheurs en kits de pêche et 15 pisciculteurs pour l’élevage de poisson en cage flottante. Afin de mieux recadrer les activités de production de poissons sur les plans d’eau en l’occurrence sur le lac Nangbéto et en tirer pleinement profit, un schéma directeur pour leur exploitation optimum a été validé, en fin juin au cours d’un atelier national. Le Plan de riposte agricole au covid-19 est en train de sauver beaucoup d’agriculteurs togolais des griffes de la pandémie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 × 19 =