Les préfets outillés sur le cadre de politique de réinstallation des populations

0
485

Les préfets et agents de l’administration des régions maritime et plateaux sont formés depuis ce 24 novembre 2020 sur le Cadre de politique de réinstallation des populations (CPRP) et le Mécanisme de gestion des plaintes (MGP) du secteur minier au Togo.

Cette rencontre de deux jours, va permettre aux participants d’accroitre leurs connaissances en ce qui concerne, les mécanismes de réinstallation involontaire selon la P0 4.14, la maitrise des contours du CPRP du secteur minier et l’élaboration et la mise en œuvre des Plans d’Actions de Réinstallation (PAR), la maitrise du MGP du secteur minier, l’élaboration et son adaptation aux différents projets miniers. Elle s’inscrit du Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM).

L’exploitation minière, selon le coordonateur du PDGM, Ayessaki BOUKARI, engendre des impacts certes positifs mais aussi négatifs socio-environnementaux qui entrainent généralement des déplacements des populations, la perte de leurs biens que ce soit des biens matériels ou des biens culturels.
Il poursuit qu’il est donc nécessaire de mettre en place un mécanisme pour atténuer un temps soi peu ces effets sur les populations qui sont appelés à se déplacer dans le cadre des exploitations minières.

« Nous avons donc entrepris d’abord, l’évaluation environnementale stratégique du secteur, ce qui a permis de mieux connaitre l’ampleur des problèmes et de comment les approcher. Et une manière de les approcher, c’est de mettre en place un Cadre de politique de réinstallation des populations (CPRP) et ce cadre a été développé pour tout le secteur minier du Togo. Maintenant, il fallait pourvoir travailler avec les acteurs clés qui sont les maires, les chefs traditionnels et les opérateurs économiques mais aussi les préfets et les directions centrales minières environnementales et sociales qui sont au cœur de la mise en œuvre. Voilà pourquoi il fallait les réunir pour échanger sur le cadre et voir comment ca peut se faire de manière concrète », a expliqué Ayessaki BOUKARI.

Le cadre de politique de réinstallation des populations (CPRP) est un document qui détermine les principes de la réinstallation et de compensation, les arrangements organisationnels ainsi que les critères de planification qui seront appliquées pour répondre aux besoins des personnes qui pourraient être affectées par les activités de tout investissement sectoriel.

Rachel Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =