Togo : Les marchés  se multiplient  au grand bonheur des femmes

0
603

Le commerce, activité d’achat et de revente de biens et services avec un bénéfice, permet aux ménages de lutter contre la faim et la pauvreté. Pour préserver la santé des citoyens, conserver les produits ou sécuriser les marchandises, il faut un accès facile des commerçantes à des infrastructures englobant des magasins de stockage, des hangars, des latrines, des postes de contrôle, etc. L’accroissement des marchés sur le territoire prouve que les pouvoirs publics en ont fait un objectif prioritaire, et pour cause : ils facilitent les échanges sociaux, culturels et commerciaux et participent à l’épanouissement intégral de la femme.

Le 15 octobre 2020, des infrastructures marchandes ont été réceptionnées à Awagomé et Bocco (Atakpamé), coûtant 160 millions de francs CFA. Le marché d’Awagomé contient07 hangars, 02 blocs de latrines, 01dépotoir et 02 magasins de stockage.

Celui de Bocco est composé de 05 hangars, 01 bloc de latrines et 01 magasin. Ils permettront d’avoir du stock à disposition et de vendre même hors saison, réduire les efforts et les coûts de logistique ou de transport, limiter les risques d’accidents liés à la fragilité des hangars de fortune, améliorer le cadre de vie, la santé et l’hygiène des usagers.

Le PAPV et le Psmico changent la vie des commerçantes togolaises

Ces programmes sont mis en œuvre pour prêter main forte aux populations vulnérables. Ils ont permis de doter Timbou (36 km de Dapaong), d’une infrastructure marchande composée de 06 hangars, 01 magasin de stockage, 01 forage photovoltaïque avec adduction d’eau et 01 bloc de latrine moderne, le tout financé à plus de 76 millions. Dans la même région, les autorités ont fait construire un marché cantonal de02 hangars et 01bloc de latrines dans le village d’Onadjoa.

A Koundjouaré (préfecture de Kpendjal), des ouvrages marchands composés de 05 hangars de type préfectoral, 06 hangars de type cantonal, 04 magasins, 01 bloc de 10 boutiques, 01bloc administratif, 02 abris pour volailles et bétails, une boucherie et 02 blocs de latrines moderne sont été livrés aux populations.

Les travaux ont été financés à 362 millions de francs CFA. A Agoègan (préfecture des Lacs), les citoyens ont accès à17 hangars dont 07 réhabilités, 04 blocs de latrines à 03 cabines avec urinoirs et douches dont 02 adaptées aux personnes à mobilité réduite, 03 magasins de stockage, 01 abri de volaille et bétail, 03 points d’adduction d’eau potable ; des ouvrages financés à 295 millions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =