Budget 2021: Une orientation vers les secteurs sociaux malgré la Covid-19

0
600

 Le projet de budget présenté par le Gouvernement, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, a été adopté, à l’unanimité, ce  18 décembre 2020 à l’Assemblée nationale est à forte connotation sociale.

La loi de finances gestion 2021 s’équilibre en ressources et en charges à 1.521,6 milliards de francs CFA. Les recettes budgétaires s’établissent à 839,6 milliards de francs CFA et les dépenses budgétaires se chiffrent à 1.120,4 milliards de francs CFA.

Le projet de budget, exercice 2021, consacre aux secteurs sociaux un montant de 445,1 milliards de francs CFA contre 401,7 milliards de francs CFA dans le budget 2020, soit une hausse de 10,8%. Ceci avec l’ambition d’atteindre les résultats recherchés notamment dans le cadre du renforcement de la protection sociale de nos concitoyens.

 Dans le détail, 65,7 milliards sont consacrés à l’agriculture et 9 milliards aux pistes rurales afin de faciliter l’accès des producteurs et des populations rurales aux marchés et aux infrastructures de base de santé, d’éducation etc.

Dans le même sens, 77,9 milliards de francs CFA seront réservés au secteur de la santé, soit 10% du montant alloué aux ministères et institutions. L’éducation quant à elle se voit allouer un montant de 195,5 milliards de francs CFA, soit 25,1% de la dotation des ministères et institutions au titre du budget 2021, est alloué à ce secteur.

Pour ces deux secteurs, le Gouvernement veut répondre aux défis posés par les manques en matières d’infrastructures ; le renforcement des effectifs et le renforcement de la résilience de ces secteurs essentiels pour les populations.

Concernant l’économie numérique, le Togo ambitionne de faire du numérique un véritable levier de la modernisation de l’économie et de la société dans son ensemble. Dans ce secteur, l’Etat jouera un rôle de catalyseur pour les investissements privés et les apports des partenaires techniques et financiers.

Enfin, et dans le but d’atteindre un taux de desserte moyen d’au moins 80% en milieu urbain ou rural, 65,9 milliards de francs CFA, soit 8,2% du budget est alloué au secteur de l’eau.

La stratégie d’électrification à travers l’initiative Cizo et les constructions de centrales en cours, permettra de renforcer le taux d’accès à l’électricité de nos compatriotes.

 Première année de mise en oeuvre de la loi de programmation militaire, il est prévu pour le secteur défense et sécurité une allocation budgétaire de 82,5 milliards de francs CFA, soit 10,6% du total des crédits alloués aux ministères et institutions pour 2021.

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, la loi de finances gestion 2021, prend en compte les priorités contenues dans les engagements issus de la Déclaration de la Politique Générale (DPG) du Premier ministre.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 × 24 =