Le bureau de Saige-Dubaï officiellement lancé

0
938

 

Le bureau de Saige-Dubaï a été officiellement lancé ce 6 décembre 2020 par une délégation du bureau Saige-Afrique sous la direction de la directrice générale, Sarah Abirangao, le conseiller technique et financier Ferdinand Tchamssi et le directeur administratif et financier, Justin Aziabu.

Inscrit dans le cadre de la troisième édition du Mois de la diaspora africaine constructive, cette inauguration vient confirmer l’engagement du premier partenaire de cette rencontre internationale de la diaspora africaine à convaincre les investisseurs des pays du Golfe à choisir l’Afrique comme leur territoire d’investissement en toute sécurité.

Pour le Président du groupe Saige, le togolais Kovi Adanbounou, il s’agit de se rapprocher davantage des investisseurs internationaux capables de fournir l’accompagnement financier et technique aux projets de développement en Afrique et surtout les accompagner. Kovi Adanbounou souligne que plusieurs investisseurs ont compris qu’il faut désormais faire confiance à des sociétés africaines, à l’instar de Saige qui maîtrise le terrain africain en termes de développement des projets durables.

Le Directeur de Saige-Dubaï, Servais Codjia n’a pas manqué de rassurer les différents partenaires de Saige du rôle important de médiation et de facilitation que Saige-Dubaï a à jouer entre l’Afrique et les pays du Golfe. Le directeur de Saige-Dubaï invite les investisseurs internationaux des pays du Golfe et bien d’autres en Occident à faire confiance aux services de son groupe.

Saige: un groupe très ambitieux de développeur de projets en Afrique

Saige, le partenaire officiel, parrain incontournable du Mois de la diaspora africaine constructive reste engagé dans la mobilisation des investisseurs pour le développement de l’Afrique… C’est un groupe développeur de projets axé sur l’Afrique.

La fabrique des nouvelles solidarités implique une démarche d’innovation sociale, de co-construction, d’empowerment, de maillage territorial.

Et Saige en fait sa prédilection.

Le groupe explique que  les missions de coordination se développent au sein des établissements sociaux et médico-sociaux, ainsi que dans le champ de l’économie sociale et solidaire.
Et que les professionnels qui les portent doivent répondre à des enjeux forts :

– le développement du pouvoir d’agir, avec participation des pouvoirs publics dans l’élaboration et la mise en oeuvre des projets.

– le développement social local, puisqu’il s’agit d’inscrire leurs actions au coeur des territoires africains en utilisant les ressources existantes, et en créant de nouvelles.

Pour Saige, il s’agit de construire un projet engagé, valoriser son écosystème, innover dans la qualité de service et piloter une activité durable.

Et donc Saige tient à la qualité sur laquelle doit se reposer le développement des projets en Afrique.

Notez que conduire un projet-cycle suppose d’abord de pouvoir l’initier, le piloter, l’évaluer et accompagner le changement qu’il apporte dans les communautés.

Le groupe Saige affirme sa capacité à révolutionner le développement des projets en Afrique en insistant sur ces différentes valeurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
1 × 23 =