Le ministre Gilbert Bawara revient sur les innovations portées par le nouveau

0
624

Le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara a  expliqué  ce mercredi 30 décembre lors d’une rencontre avec les acteurs de la presse le contexte dans lequel la révision du code du travail de 2006 a eu lieu et ses avancées notables introduites.

Selon le ministre Gilbert Bawara , les innovations portées par le nouveau texte de loi visent entre autres à garantir les droits fondamentaux du travailleur en améliorant le socle sur lequel repose le code du travail de 2006 notamment par la prohibition de tout type de discrimination et de harcèlement y compris moral ou encore de l’ exploitation de main d’œuvre, assouplir la législation et les normes du travail pour tenir compte des évolutions de l’ économie et du monde du travail, clarifier et mieux encadrer les conditions , les modalités et les effets de la rupture des relations de travail.

Le  nouveau code tient également compte du  contrat saisonnier, le contrat projet, le télétravail, le placement, etc. avec comme point d’orgue l’institution d’un régime obligatoire de l’assurance maladie obligatoire pour le secteur informel. Bref, le nouveau texte donne la possibilité d’arpenter par voie réglementaire, d’autres dispositions plus protectrices des droits des travailleurs et les conditions de travail, des normes sociales et environnementales, ou des mécanismes de prévention et de résolution des conflits collectifs du travail.

Au sujet des  avancées consacrées par le nouveau Code du travail  le ministre parle d’une loi avant-gardiste .

L’élaboration de ce projet de nouveau Code a fait l’objet de larges discussions et de concertations, notamment avec les organisations de la société civile, les syndicats et les organisations professionnelles des employeurs, les partenaires sociaux et les acteurs du monde économique.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 × 1 =