La raison principale de la sanction contre Nii Mantsè, prêtre vaudou

0
870

Le chef canton de Glidji, Gê Fioga Sêdégbé Foli-Bebe XV, roi traditionnel du peuple Gê a sanctionné, pour une durée de 3 ans, Nii Mantsè, un prêtre vaudou qui a tenté de prendre la pierre sacrée communément appelé « kpessôssô » malgré les interdictions des autorités compétentes.

À travers un communiqué, le chef canton de Glidji, Gê Fioga Sêdégbé a réprimé Nii Mantsè pour avoir foulé aux pieds les décisions du gouvernement et celles de Sa Majesté Gê Fioga Sêdégbé Foli-Bebe XV. Selon le chef canton, Nii Mantsè et son Association Union des Prêtres Gê Yéhoué de la Forêt Sacrée (UPGFS), ont tenté de prendre la pierre sacrée le jeudi 10 septembre dernier alors que les responsables ont interdit cela pour éviter la propagation à grande échelle de la pandémie.

Pour le chef canton de Glidji, ce que Wolomo Aminou alias Nii Mantsè a fait est considéré comme des actes d’insubordination. Et pour corriger ce dernier et son association, le chef canton l’a suspendu temporairement de toutes les cérémonies tradionnelles Gê Yéhoué pour une durée de 3 ans.

La 357 ème édition de Ekpessôssô de cette année a été annulée pour la crise sanitaire de la pandémie du coronavirus qui continue toujours par dicter sa loi au monde entier.

Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 4 =