Togo/ Le plan quinquennal du Chef de l’Etat accorde une place de choix au développement de l’agriculture

0
583

La vision du Président togolais  Faure Gnassingbé  dans son nouvel agenda (2020-2025) et dont les prémices sont déjà perceptibles accorde une place de choix   « au travail de la terre ».

Le plan quinquennal du chef de l’Etat fait la part belle au développement de l’agriculture en général, à sa mécanisation en passant par la construction d’usines transformatrices.

Il est prévu entre autres la modernisation des techniques productives et transformatrices pour les communautés rurales à travers la mise en place des aménagements hydro-agricoles.

 L’objectif est d’accompagner la création d’au moins 2 000 entreprises agricoles par an et d’organiser 50 000 femmes dans les opérations de transformation, conditionnement et commercialisation des produits.

 Le pays valorise les produits agricoles locaux afin de voir éclore dans chaque commune, des unités de production et de transformation, créatrices d’emplois et réductrices des pertes post récolte.

L’agriculture fait parti des secteurs vers lesquels le budget 2021 accorde une part importante. A l’agriculture et  l’agro-industrie, 65,7 milliards  sont dédiés.

Ces montants faciliteront la mise en œuvre des ambitions du premier axe de la feuille de route quinquennale qui vise à renforcer l’inclusion, l’harmonie et la protection sociales, en rapprochant les centres de santé des populations et leur accès aux soins de qualité et à faible coût.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =