Promotion de la jeunesse, un défi quinquennal au Togo

0
621

Les jeunes togolais représentent 75% de la population et les dirigeants s’évertuent pour leur garantir de meilleures conditions de vie. Ils ont élaboré une politique nationale de la jeunesse pour mieux accentuer les actions en faveur des jeunes dans chaque secteur

Le président de la République a également initié des programmes dédiés à la jeunesse : le Faiej, le Paeij-SP, les programmes d’appui aux jeunes artisans et agriculteurs pour faciliter leur accès aux services financiers, le volontariat national, l’appui à l’embauche, l’engagement communautaire, etc.

Pour le mandat en cours, il a promis de doter chaque région d’un centre d’incubateur de créativité afin d’engager la jeunesse dans une révolution numérique ; créer un statut de zone franche pour les jeunes entrepreneurs ; optimiser l’initiative de réservation des 25% de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs, etc.

De 05 milliards de francs CFA en moyenne de 2013 à 2014, les dépenses budgétaires consacrées à l’emploi et l’employabilité des jeunes sont passées à 15 milliards en 2018. Tout évolue au Togo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 × 12 =