Ce que Bawara reproche aux enseignants privés d’un mois de salaire

0
941

Le ministre en charge de la fonction publique, Gilbert Bawara reproche aux douze enseignants du Togo, une diffusion de fausses informations sur les médias, la violation des règles d’éthique et de déontologie de la fonction publique et un appel à la cessation des activités pédagogiques dans les établissements scolaires en dehors du cadre légal.

À travers un arrêté signé en date du 11 février 2021, Gilbert Bawara, le ministre en charge de la fonction publique donne une mise à pied d’un mois à douze enseignants et leurs informe qu’ils seront privés de salaire. Selon Bawara, ces enseignants diffusent des fausses informations sur les médias et les réseaux sociaux et violent les règles d’éthique et de déontologie de la fonction publique. Ils appellent poursuit le ministre, à la cessation des activités pédagogiques dans les établissements scolaires en dehors du cadre légal. Il parle également du non respect de l’obligation de réserve.

Par ailleurs, le ministre informe ces enseignants privés d’un mois de salaire, qu’ils auront des allocations familiales. Rappelons que Naboudja fait également le frais de la même punition actuellement.

Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 22 =