Me Eric Sossah : « Dans la mesure où au sein du ministère, on est convaincu qu’il n’y a pas de malversation, mes clients sont toujours à leurs postes… »

0
883

Le collège des avocats de la famille Adjakly, Me Eric Sossah et Kokou Julien étaient face à la presse ce vendredi 12 février 2021, pour expliquer à fond à la population togolaise l’affaire dite « Pétrolgate ». Devant les professionnels de média, Me Eric Sossah informe que ses clients sont toujours à leurs postes respectifs car l’affaire dite « Pétrolgate » est une légende.

Me kokou Julien et Me Eric Emmanuel Sossah

Les défenseurs de la famille Adjakly insistent et persistent que l’affaire dite « Pétrolgate » est une imagination venant d’une personne pour nuire à une famille. Cette affaire poursuivait Me Eric Sossah n’est qu’une légende, une fable et une mythe puisque l’État dont on dit qu’il a été détourné ne s’est plaint d’aucun détournement, ni les importateurs et les marketeurs. « L’État dont on dit qu’il a été détourné ne s’est plaint d’aucun détournement, les importateurs de pétrole, ne se sont jamais plaint qu’ils ont perdu un seul centime, les marketeurs qui sont les distributeurs n’ont pas dit qu’ils ont perdu de l’argent alors à partir de ce moment là, de quoi tient on qu’un détournement s’est passé au préjudice de l’État ? » se questionne Me Eric Sossah avant d’ajouter que « dans la mesure où au sein du ministère, on est convaincu qu’il n’y a pas de malversation, mes clients sont toujours à leurs postes respectifs »

« Le père de Francis Adjakly n’est plus au comité puisqu’il a été admis à la retraite mais il est toujours conseillé technique du ministre et son fils est toujours à sa fonction de directeur financier » a laissé entendre l’ancien secrétaire de la conférence du Barreau de Paris, Me Eric Sossah

Par ailleurs, l’avocat de Francis Adjakly précise que Victol n’est pas en relation avec ses clients mais plutôt avec l’État togolais. « Écoutez, Victol n’est pas en relation avec nos clients, il est en relation avec l’État togolais. Si nous nous donnons tout ce mal pour venir devant l’opinion pour expliquer les choses, c’est parce que Victol aussi dit, que si ça continue c’est-à-dire si nous ne faisons pas nous même le ménage dans notre pays et qu’on continue de les insulter peut-être que demain, il risque d’éviter de nous servir » a-t-il expliqué

Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
35 ⁄ 7 =