La police prévient sur un nouveau moyen d’escroquerie des arnaqueurs

0
641

La police nationale prévient la population togolaise sur un nouveau moyen d’escroquerie des individus mal intentionnés. À travers un communiqué, la police invite le peuple à être vigilant des personnes qui font de fausses promesses d’emplois à l’étranger aux jeunes diplômés à travers les réseaux sociaux.

Depuis un certain temps informe la police, « nos services reçoivent des plaintes ou témoignages selon lesquels des sociétés fictives ou des individus mal intentionnés font de fausses promesses d’emplois à l’étranger aux jeunes diplômés à travers les réseaux sociaux ». À en croire notre source, l’objectif de ces individus mal intentionnés n’est pas de les aider à avoir un emploi mais de les escroquer et de les spolier de tous leurs biens, s’ils réussissent à les faire déplacer à l’étranger.

Dans leurs manœuvres frauduleuses, ces individus mal intentionnés demandent souvent à leurs victimes d’envoyer de l’argent par transfert d’argent pour préparer leur arrivée dans le pays d’accueil, notamment, pour payer l’avance sur leur loyer et s’acquitter d’autres frais administratifs pour garantir leur emploi. Une fois l’argent envoyé précise la police, deux situations se présentent : ou l’escroquerie s’arrête là avec le correspond de la victime qui devient inaccessible, ou elle se poursuit avec l’arrivée effective de la victime dans le pays d’accueil. Arrivée dans le pays, les escrocs vont spolier la victime de tout son avoir avant de l’abandonner à son propre compte. Elle est alors obligée de faire des menus travaux, souvent très durs, pour survivre. Et, il y en a qui y laissent malheureusement leur vie.

Tout en comptant sur tous les citoyens pour mettre un terme à cette pratique fâcheuse contre les jeunes dont le seul désir est de travailler, la police nationale à travers le BCN Interpol se tient prête aux côtés de ceux qui seront dorénavant contactés à ce sujet pour vérifier l’existence et la crédibilité de tout service d’accueil à l’étranger qui prétend faire des recrutements d’employés dans les pays tiers. Contactez le BCN sur : 22 21 23 58

Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =