Sortie du CAR de la CNAP : Vue de Tabligbo, ville épicentre du ‘’carisme’’

0
531

Le Comité d’Action pour le Renouveau vient de claquer la porte de la Concertation Nationale entre Acteurs Politiques (CNAP) mis en place par le ministre en charge de  l’Administration Territoriale, pour servir de creuset d’échanges et de discussions entre les acteurs politiques du pays dans le but de préparer de façon inclusive, les prochaines élections régionales.

Le  CAR explique  avoir pris cette décision pour protester contre le fait que la justice soit utilisée comme une « arme pour bâillonner des adversaires politiques » au lendemain de la dernière élection présidentielle.

L’information tient en haleine l’actualité en cette fin de journée du mardi  2 février 2021.  Dans la citadelle imprenable du Comité d’Action pour le Renouveau, notamment le fief du  parti, la villle de Tabligbo précisément, les commentaires vont bon train.

« Feu Me Agboyibo aurait eu la même réaction, s’il était à la tête du parti actuellement. Il aime mettre la pression pour avoir gain de cause », a déclaré à InterFaxPress un militant du CAR contacté depuis Tabligbo.

Le Front des associations pour le renouveau, dirigé par Agboyibo, a été transformé en CAR en avril 1991 Lors des élections législatives de février 1994, le CAR a initialement remporté 36 sièges, plus que tout autre parti, y compris le Rassemblement du peuple togolais (RPT) au pouvoir, qui a remporté 35 sièges.

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 − 1 =