Togo : Lancement du projet d’appui à l’extension de la sécurité sociale aux acteurs de l’économie informelle

0
713

Le Ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara a lancé ce jeudi 25 février, le projet d’appui à l’extension de la Sécurité sociale aux acteurs de l’économie informelle à la Caisse nationale de sécurité sociale en présence de son Directeur Général, Madame Ingrid AWADE, des partenaires sociaux et des représentants des partenaires techniques et financiers notamment le Bureau international du travail, Union européenne, la Coordination du système des Nations Unies, l’Agence Française du Développement et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance.

Environs 3,34 millions de travailleurs de l’économie informelle dont 52,7% de femmes sont les bénéficiaires de cette extension de la sécurité sociale. Le projet contribuera donc à une réduction sensible du déficit de couverture de sécurité sociale.

Selon Ingride Awadé, Directrice générale de la CNSS les études ont permis de doter la CNSS d’une cartographie des organisations exerçants dans l’économie formelle, ce qui a servi à mieux connaître cette cible et à connaître leur pouvoir contributif.
« C’est ce travail qui a permis à la CNSS de concevoir un projet de couverture du risque vieillesse pour tous » a-t-elle indiqué.

Le Ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, explique que le projet s’inscrit dans le cadre des nombreuses actions, mesures et réformes structurantes en cours de consolidation par le gouvernement en conformité avec les objectifs et priorités du Plan national de développement (PND) et de la feuille de route du Gouvernement 2020-2025.

Selon lui, la mise en place de divers autres projets et programmes de gratuité au profit des personnes les plus vulnérables, s’inscrivent dans cette volonté réaffirmée du Chef de l’Etat d’offrir de manière progressive, maitrisée et pérenne, une couverture maladie à tous les citoyens de notre pays.
« Il en a ainsi, entre autre, du programme School-Assur au profit des écoliers et élèves, de nouveau code de travail qui instaure des mécanismes innovants de protection sociale des travailleurs du secteur privé, notamment par l’assurance obligatoire, la réforme en cours du système d’assurance maladie fondée sur les principes de solidarité nationale, d’équité, de mutualisation des risques, de responsabilité individuelle et collective et du projet de mise en place d’un registre social unique » a indiqué Gilbert Bawara .

L’initiative s’inscrit également dans le programme par pays de promotion du travail décent signé entre le Gouvernement togolais et le BIT en septembre 2018 pour la période 2019-2022.

InterFaxPresss

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 19 =