Commune Lacs 3 : Le conseiller GUNN Edoé élu nouveau Maire en remplacement du Maire défunt

0
819

Le  vendredi 9 avril 2021 dans la salle de réunion de ladite Commune à Agbodrafo,  a eu lieu  l’élection d’un nouveau maire suite au décès de Monsieur MIKEM Kuété Claude ancien maire de la Commune Lacs 3. Le conseiller GUNN Edoé  est donc élu nouveau Maire de la Commune Lacs 3.

La séance s’est déroulée sous la supervision effective du Représentant du Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires en la personne de Monsieur PALI Essossinam, Directeur de la Décentralisation et du Préfet des Lacs Monsieur BENISSAN Robert Têvi.

Le processus électoral a évolué normalement, aboutissant à l’élection de Monsieur GUNN Edoé du Groupe Synergie, un cadre de banque à la retraite, nouveau Maire de la Commune des Lacs 3. Election qu’il a remporté avec 9 voix contre 6 abstentions.

Le présidium  a été dirigé par le doyen d’âge Monsieur AGBODAN, il a été procédé à la vérification de la présence des Conseillers.

L’ANC  a vainement tenté de bloquer le processus

 

Le Conseiller BROOM Dahlein qui avait déposé sa démission du Conseil Municipal des Lacs 3, n’a pas encore été remplacé par la Cour.

Il faut rappeler que la Cour Suprême ayant constaté le décès de l’ancien Maire, a procédé à son remplacement. Par contre, le Conseiller BROOM Dahlein qui avait déposé sa démission du Conseil Municipal des Lacs 3, n’a pas encore été remplacé par la Cour.

 De ce fait, ce dernier est encore Conseiller élu de droit selon les explications du Directeur de la Décentralisation. Dans ces conditions, il peut valablement participer au vote ou donner procuration selon les termes du Technicien de l’Administration Territoriale. Cet acte pourtant légitime et légal a suscité tout naturellement la protestation des Conseillers de l’ANC. Ces derniers ont tenté de bloquer le processus électoral, mais n’ont pas eu gain de cause devant les textes en vigueur. Le Préfet et le Directeur de la Décentralisation ont donc demandé la poursuite du processus.

Les conseillers de l’ANC ont par la suite demandé une suspension du processus électoral ; laquelle suspension leur a été accordée. A la reprise du processus, les Conseillers de l’ANC ont désigné leur candidat, mais sont revenus sur la participation du conseiller BROOM Dahlein au processus. Ils tenteront pour la seconde fois de bloquer le processus électoral. Le Président du Présidium et le Directeur de la Décentralisation ont indiqué que le processus doit se poursuivre, quite aux conseillers contestataires de déposer un recours à la cour Supreme.

Face à ce remue-ménage, les forces de l’ordre et de la sécurité sont intervenues pour sécuriser le processus.

InterFaxpress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 23 =