L’ancien président de l’Assemblée nationale, Dahuku Péré n’est plus : Le destin « réformiste » de l’apprenti chrétien au centre des hommages

0
574
L’ancien président de l’Assemblée nationale, Maurice Dahuku Péré, est décédé vendredi 09 avril 2021 à Lomé. Dahuku Péré est présenté comme l’un des rénovateurs au sein du système RPT au temps de feu Général Eyadema. Né en 1953, l’homme était un enseignant de profession et par après il est devenu député de son parti RPT avant d’être élu président de l’Assemblée nationale par Eyadema Gnassingbé. De 1994 à 1999, Maurice Dahuku Péré fut le président de l’Assemblée nationale. Dahuku Péré a rendu l’âme dans la journée du 9 avril après avoir été cloué au lit suite à un grave accident de circulation qui a eu des chocs sur ses facultés cognitives. Le désamour survenu entre Maurice Dahuku Péré et son parti le RPT est d’ordre idéologique. L’illustre disparu a avancé une idée de réforme dans son parti politique Rpt mais pour un malentendu sur l’approche, il a dû quitter et devient un opposant du régime en place en fondant le parti politique « L’Alliance démocratique pour la patrie (l’Alliance) ». Il va se présenter tout de même aux élections législatives de 2013 sous la bannière de UNIR crée par fusion-création du RPT. Les hommages fusent après son décès. Selon le ministre Christian Trimua qui a rendu un hommage vibrant à Dahuku Péré suite à sa disparition, il est un homme politique de conviction, de consensus, de grande qualités humaines et politiques. « Il a présidé avec maestria et sobriété, le parlement de notre pays dans une période de cohabitation difficile. Il a marqué la mémoire collective et institutionnelle par son ouverture, sa foi, son engagement et sa volonté réformiste permanente » a-t-il posté Marc Y. GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 12 =