Nimagna : La version du chef sur l’affaire de falsification d’empreinte digitale

0
685

La semaine dernière InterFaxPress a publié un article dans lequel il est indiqué que le chef du village Nimagna en à la personne de Togbui KOMAHE-SESSI James Koami III est impliqué dans une affaire de falsification d’empreinte digitale dans le cadre d’un litige foncier. Dans la foulée l’agence reçoit la version du chef du village de Nimagna.

Selon le Chef, tous les terrains dont on parle et m’accuse ont été vendus par leurs propriétaires qui ne sont autres que leurs parents. Les acquéreurs ont procédé à l’immatriculation (Titre foncier) desdits terrains dont je détiens la copie des afférentes dans nos archives, de même que les contrats de vente respectifs, indique le Chef.

Le Chef précise également que pour « la falsification » dont il est accusé que les procédures de la contre-expertise sur l’affaire de signature n’ont pas encore toutes abouti.

« Moi, chef du village, quel intérêt ai-je à vouloir falsifier une signature ou encore une empreinte digitale ? D’ailleurs, comment l’empreinte digitale de quelqu’un peut-elle être falsifiée ? De toutes les façons, les investigations se poursuivent au niveau des services compétents. Une contre-expertise est en cours portant sur trois éléments à savoir l’empreinte digitale, l’écriture et la signature. Seule la phase de l’empreinte digitale venait d’être finie et les autres étapes sont toujours en cours », indique le Chef.

Par ailleurs, le Chef traditionnel du village de Nimagna vient de porter plainte contre Toto KOMAHE pour faux et usage de faux, incitation à la révolte, dénonciation calomnieuse et atteinte à l’honneur.

Le village de Nimagna s’étend actuellement sur une superficie de 6 km² et constitué d’environ 2500 habitants. Le village est délimité notamment par Dévikinmé (Ouest), Adissénou (Est), Kpessi-Drafoè (Nord) et l’océan atlantique (sud).

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 × 20 =