« Aucun parti politique responsable n’attend le moment des élections pour former, éduquer, sensibiliser et mobiliser ses militants », affirme Adrien Beleki Akouété

0
647

Adrien Beleki Akouété, le président de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP), affirme qu’aucun parti politique responsable n’attend le moment des élections pour former, éduquer, sensibiliser et mobiliser ses militants.

C’est en fait la déclaration que le président de la Convergence Patriotique Panafricaine  vient de faire lors d’un entretien  avec InterFaxPress.« Aucun parti politique responsable n’attend le moment des élections pour former, éduquer, sensibiliser et mobiliser ses militants. C’est un travail de tous les jours. L’objectif est de se mettre en ordre de bataille à tout moment pour ne pas être surpris le moment venu » a laissé entendre Adrien Beleki Akouété en expliquant à fond les  tournées que le parti effectue  ces derniers temps.

« Nos tournées actuelles répondant à notre feuille de route adoptée par le Conseil National du 21 novembre 2020. Nous pouvons dire en toute modestie que nos militants, malgré certaines difficultés sont debout et prêts à tout moment » a-t-il expliqué.

Revenant à la participation de la CPP aux travaux de la Concertation nationale entre acteurs politiques, Adrien Beleki Akouété  explique que la CPP dès sa naissance a fait le choix de trouver des solutions aux problèmes politiques à travers le dialogue, les discussions et la concertation.

Par ailleurs, Adrien Beleki Akouété s’est prononcé sur le cas des syndicats. Pour cet ancien secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT), les syndicats disposent de 5 fonctions essentielles pour bien jouer leur rôle notamment la fonction représentative, fonction revendicative, fonction normative, fonction éducative et fonction sociale.

« Tout syndicat ou tout mouvement des travailleurs qui remplit convenablement ces cinq fonctions prépare et aguerrit ses syndiqués à des actions pour le bien-être des uns et des autres. Je sais que ce travail n’est pas facile dans un système d’économie libérale. Mais les syndicats sont là pour se battre et répondre aux vœux de leurs militants.

La Convergence Patriotique Panafricaine (CPP), est portée sur les fonds baptismaux le 15 octobre 1999 par la volonté de quatre grands hommes politiques à savoir le feu Edem KODJO, Jean Lucien SAVI de TOVE, Francis EKON et Cornélius AIDAM. Ce parti a été créé grâce à l’unité d’action pour la lutte politique du Togo.

Marc GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 12 =