L’ANC demande la libération sans condition de Djimon Oré

0
675

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), demande, à travers une note de déclaration signé en date du 1 er Mai 2021, la libération sans condition de l’ancien ministre de la communication, Djimon Oré.

Le Vice-président de L’Alliance Nationale pour le Changement informe que leurs formation politique a appris l’interpellation de monsieur Djimon Oré, le jeudi 29 avril dernier par des agents des forces de sécurité. Après avoir eu écho des motifs de l’interpellation, l’ANC « demande la libération immédiate de Djimon Oré ».

Selon les informations parvenues à l’ANC, « il est reproché à monsieur Djimon Oré d’avoir tenu, dans le cadre de la commémoration de la fête de l’indépendance, le 27 avril, des propos qualifiés <>, et seraient de nature à créer des troubles aggravés à l’ordre public » peut-on lire dans la note de déclaration

Par ailleurs, le Vice président souligne que « dans son allocution prononcée le lundi 26 avril 2021 à l’occasion du 27 avril, le président national de l’ANC n’ a pas été tendre avec le pouvoir de Lomé. Pour l’Anc, Oré Djimon s’exprimait librement conformément à la Constitution togolaise qui garantit à tous, la liberté d’opinion et d’expression.

Marc GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 × 29 =