Togo/ L’eau doit couler, peu importe le sacrifice

0
430

C’est sans doute le leitmotiv des pouvoirs publics qui enchaînent les programmes les uns après les autres.
Par exemple, le Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions de la Kara et des Savanes (Passco 2), lancé en fin février 2021 à Konsogou, touchera 300 000 Togolais et fera passer le taux de couverture à l’eau potable en milieu rural de 77 à 85% dans la région de la Kara et de 67 à 72% dans la région des Savanes.
A côté de cela, le Togo met en œuvre des projets d’hydraulique villageoise, de construction de forages, de mini-adductions d’eau et d’agence de distribution d’eau potable dans des zones reculées…
A l’horizon 2025, le gouvernement escompte un taux de couverture nationale en eau potable de 85%. Dans le budget 2021 qui s’établit à 1 521,6 milliards de francs CFA, 65,9 milliards sont accordés au secteur de l’eau.
Aujourd’hui, le taux de desserte en eau potable en milieu rural est de 69%. Plus de 10 000 forages à motricité humaine ont été réalisésà ce jour. En ce qui concerne le taux de desserte en milieu semi-urbain, il est de 50%. En milieu urbain, il est de 58%.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =