Enfants innocents victimes d’agression: L’Association Vivre Ensemble (A.VI.E) joue sa partition

0
652

L’Association Vivre Ensemble (A.VI.E) s’est déplacée mardi 08 juin dernier sur Zanguera précisément à Dangbéssito pour distribuer des vivres et non vivres aux jeunes filles du foyer Antonio afin d’appuyer les efforts dudit centre. L’objectif de cette action de l’A. VI. E est de contribuer au bien être et à l’épanouissement de ses enfants en situation de vulnérabilité.

Selon TODJRO Kodjo, psychologue clinicien et secrétaire général de l’Association Vivre Ensemble cette visite du foyer Antonio se situe dans le cadre de la journée Internationale des enfants innocents victimes d’agression qui est célébrée tous les 04 juin. Pour ce dernier, la distribution des vivres et non vivres aux jeunes filles de ce centre à pour but de soutenir les efforts des responsables dudit centre dans le travail qu’ils abattent. « Nous sommes allés visiter les jeunes filles du foyer Antonio à Dangbéssito. Notre association à pour objectif principal d’œuvrer pour l’épanouissement intégral des enfants en situation de vulnérabilité. Cela nous a plût de nous déplacer et d’aller voir ces enfants qui ont été agressé, victimes d’abus et ceux qui ont traversé des situations difficiles et que le foyer Antonio a eu cet honneur de regrouper pour leur donner de l’espoir, pour leur fournir une éducation digne de ce nom et pour faire d’eux des enfants accomplit » a-t-il laissé entendre.

Nous avons voulu appuyer les nobles actions du foyer Antonio devrait-il ajouter, à travers ce don. « Un clin d’œil également pour tous les responsables des centres d’accueil des enfants en situation de vulnérabilité qui se débattent pour rendre un peu merveilleux la vie de ces derniers » indique le secrétaire général de l’Association Vivre Ensemble.

Par ailleurs, Todjro Kodjo, psychologue clinicien précise que leur travail consiste à dépister des enfants en situation de vulnérabilité et par après accompagner ces derniers en référencement (confier les enfants aux centre d’accueil des enfants en situation de vulnérabilité). Le secrétaire général de l’A.VI.E souligne également qu’une fois alerté sur le sujet des enfants violentés et agressés, ils vont au secours de ces derniers pour améliorer leur condition.

L’Association Vivre Ensemble a vu le jour formellement il y a de cela un an.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 18 =