Le CESAG et le CADERDT scellent  une union pour le développement

0
862

Le Centre Africain d’Etude Supérieur en Gestion (CESAG) et le Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) sont désormais  des partenaires. Un accord de convention a été signé ce vendredi 30 juillet 2021 à Lomé, entre les deux structures.

Cet accord cadre permettra au CADERDT et au CESAG de mieux accompagner les acteurs de développement  à travers la formation, la recherche et les études mais également le conseil à la prise de décisions des gouvernants.

« Le CADERDT est honoré d’avoir conclut cet accord de partenariat afin de répondre de manière plus efficace aux besoins de renforcement des capacités de nos acteurs de développement dans la mesure où aujourd’hui, le capital humain reste le point essentiel pour la mise en œuvre efficiente des politiques nationales de développement », a indiqué Mme Odilia E. Birenam Gnassingbé, directrice exécutive du CADERDT.

Elle a ajouté que ce renforcement de capacité se fera dans plusieurs domaines entre autres management, la mise en œuvre des programmes et projets de développement, le suivi et évaluation des politiques nationales de développement.

La directrice exécutive du CADERDT a également souligné que le CESAG est un acteur stratégique dont la notoriété n’est plus à démontrer aussi bien dans la sous-région ouest africaine qu’au-delà.

En effet, initié par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le CESAG est crée en 1978 avec pour but l’intégration par le renforcement des capacités des acteurs de développement.

Ainsi, selon Balibié Serge Auguste Bayala, directeur général du CESAG,  cet accord de coopération avec le CADERDT, est la matérialisation de cet engagement des plus hautes autorités avec la volonté d’avoir une synergie d’ensemble sur à la fois la formation, les études, l’orientation des politiques publiques et privées.

De son coté, le Secrétaire général de l’économie et des finances, M. Kofi Agbenoxevi Paniah a salué le partenariat noué entre les deux structures. Ce partenariat souligne t-il,  enclenche du coup une coopération en vue de développer et d’exécuter les actions de formation et de renforcement des capacités au bénéfice des acteurs de développement.

« L’ intérêt de ce partenariat réside en ce qu’ il offre le cadre pour capitaliser l’ expérience et le savoir-faire des deux centres pour mieux gérer et transmettre les connaissances nécessaires pour accompagner la reforme du budget-programme au Togo et dans la sous-région mais aussi pour anticiper et répondre aux besoins en renforcement de capacité pour la formulation, la mise en œuvre et l’ évaluation des politiques publiques dans nos pays. C’est un exemple instructif de mutualisation des ressources des institutions nationales et communautaires pour la consolidation du capital humain essentiel à la réalisation des résultats de développement que le gouvernement togolais s’engage à réaliser », a affirmé M. Kofi Agbenoxevi Paniah.

La signature de ce partenariat a eu lieu au cours de la cérémonie de clôture de la 2ème table ronde régionale du Centers for Learning on Evaluation and Results FA (Clear FA).

Rachel DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 5 =