Un saut au Pavillon Militaire du CHU Sylvanus Olympio, victime d’incendie

0
719

Au Pavillon Militaire du CHU Olympio, ce jeudi 15 juillet en fin de matinée, l’atmosphère était grave. Tandis que les militaires montaient la garde, les gendarmes du SCRIC affairés, allaient et venaient alors que des accompagnateurs de visiteurs et quelques malades sous le choc, regardaient hébétés. Une odeur âcre de chose brûlée, entrait dans les narines une fois arrivée sur les lieux.

Au fait, le Pavillon Militaire a connu une journée mouvementée à la suite d’un incendie déclenché dans un étage de l’immeuble. Les informations circulent faiblement sur le lieu. Un témoin de la scène encore sous le choc, accepte tout de même parler en gardant l’anonymat. « Ce matin on était là autour de 9h, et subitement des cris et vacarmes se firent entendre. Peu de temps, après c’est une énorme fumée qui se fit voir ; on descendit rapidement mais par après, l’accès fit à nouveau impossible » indique le témoin

Un remue-ménage pour évacuer les malades

Selon le témoin, vu le degré de l’incendie, des militaires ont eu à aider des malades à descendre, d’autres se sont débrouillés eux-mêmes. « Il y a eu trop de fumée… on s’est débrouillé pour descendre. Quand on voit la mort, rien n’effraie ! » a confié un patient interné pour fracture au pied, qui s’est tiré d’affaire. Les images de malades évacués ont fait le tour des réseaux sociaux.

Un incendie finalement maîtrisé

Selon les témoins de la scène, les nombreux extincteurs au sein de l’hôpital ont été d’un grand apport. Ils ont été dans un premier temps utilisé pour éteindre le feu puis, l’arrivée des pompiers à permis de venir à bout de l’incendie.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 ⁄ 1 =