Arrêt sur image : Pour mon avenir : JE FERME MES CUISSES… »

0
1338

L’image a fait le tour des réseaux sociaux, il fut un bout de temps et fit jaser. Sur la chemisette d’une dame on lit : « Pour mon avenir : JE FERME MES CUISSES et J’OUVRE MES CAHIERS ». Le grand caractère employé pour écrire ces deux engagements notamment « fermer les cuisses et ouvrir les cahiers » montrent que la résolution est forte….
En effet, cet engagement, ne saurait être faible pour un avenir meilleur. Les cuisses ouvertes ont plombé la vie de tant d’apprenants ici et ailleurs. Entre septembre 2020 et mars 2021, 1.222 cas ont été enregistrés au Togo .Dans ce lot, certains auront une chance de renaitre de leur cendre après l’accouchement mais, le gros lot risque de voir son avenir hypothéqué à jamais.
Donc, malheureusement, bon nombre d’entre elles, qui auraient pu être médecins, grands professeurs, architectes de renom, resteront permanemment sur le chemin de la recherche de la réussite durant toute leur vie à cause de ce faux-pas dû « aux cuisses ouvertes ».
La résolution semble être celui de l’apprenant, du monde de l’école (J’ OUVRE MES CAHIERS. Cette résolution devrait être aussi celle de toutes celles qui apprennent un métier.
Par ailleurs, « Ouvrir les cahiers » n’est pas un fait en soi, pourvu qu’on lise et relise ce qui y est écrit dans le cahier. Car on peut ouvrir son cahier pour faire diversion et se consacrer à son Android…..
Les bouquins aussi devraient être ouverts et de vrai pour nourrir l’esprit et acquérir d’autre cultures étrangères.
Un engagement pourrait être aussi ajouté : pour mon avenir, je rase mes cheveux…

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 24 =