IFAD-Elevage de Barkoissi recrute pour le Bac pro : Conduite et Gestion d’une entreprise agricole option élevage

0
449

Pour sa rentrée  scolaire 2021-2022 de l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement dédié aux métiers d’élevage (IFAD-Elevage de Barkoissi), l’Agence Education-Développement (AED) (entité étatique chargée de la conception et la mise en œuvre des IFAD)  vient de lancer le recrutement  d’apprenants pour le diplôme  du Bac pro : Conduite et Gestion d’une entreprise agricole option élevage.

Les candidats  de la rentrée 2021-2022, doivent être des jeunes togolais âgés de 16 à 29 ans, titulaires au minimum d’un diplôme de BEPC motivés par l’élevage et physiquement aptes.

 Le dossier de candidature doit comporter une fiche d’inscription (à retirer dans les lieux de dépôt des dossiers ou à télécharger sur le site de l’AED : https://elevage.aed-ifad.tg), une fiche d’autorisation parentale pour les mineurs, une copie du certificat de naissance du candidat et une copie du relevé de notes du BEPC ou d’un diplôme supérieur.

La durée de la formation est de trois (3) ans. Elle sera sanctionnée par le diplôme du Baccalauréat Professionnel en Élevage (Bac Pro Élevage).

Il est à noter que le titulaire du Bac Pro Conduite et Gestion d’une exploitation agricole option Élevage (Bac Pro Élevage) est un technicien qualifié capable de gérer et de conduire de façon efficiente une exploitation agropastorale ou d’en devenir chef d’exploitation. C’est un technicien polyvalent formé sur toute la chaîne de valeur (production, transformation et commercialisation) des bovins, ovins, caprins, porcins et volailles.

Les dossiers seront réceptionnés sur les sites de l’IFAD de Barkoissi, IFAD-Bâtiment Adidogomé de Lomé, IFAD Elavagnon et au collège militaire Eyadema de Kara branche technique. Les candidats ont également la possibilité de soumettre leurs dossiers en ligne notamment à partir du site de l’AED ou à l’adresse e-mail : [email protected]

L’IFAD-Elevage a été créé dans le but de former en alternance et dans les meilleures conditions possibles, des jeunes togolais, au métier de l’élevage en général et plus particulièrement de l’élevage des bovins laitiers.

 

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 × 7 =