Togo/devinette : «  Qui a dit que Jean  Pierre  Fabre finirait pendu ? »

0
1123

Les déclarations, au moment de la présidentielle du février 2020 au Togo continuent de faire des vagues plus d’un an après ce scrutin. C’est le cas de cette petite phrase du prélat lorsqu’il disait que « d’ailleurs, Jean Pierre Fabre finirait pendu comme son homonyme Juda ».

 Le sujet est revenu dans la bouche de Jean Pierre Fabre lors que la conférence de presse que l’Anc a animée ce lundi 2 août au siège du parti. « Traître, corrompu, et autres noms. Il ne peut plus être avec Mathieu Marc, Luc, Jean les apôtres. Et d’ailleurs, je (Jean Pierre Fabre) finirai pendu comme mon homonyme Judas. Qui l’a dit? », s’est demandé Jean Pierre qui a aussitôt répondu « C’est Mgr KPODZRO ».

Le retour de cette phrase dans l’intervention de Jean Pierre Fabre montre à quel point, les déclarations du prélat passent mal chez lui et relève l’ampleur des dégâts dans les relations interpersonnelles après la présidentielle de février 2020.

Pourtant, il est à tout point de vue mieux pour Jean Pierre Fabre d’éviter de faire une fixation sur les déclarations du prélat et de se concentrer sur l’essentiel.

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a rendu publique la liste des propositions faites par le parti au Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP) afin que les populations togolaises puissent juger de leur pertinence.

L’ANC  dit avoir  proposé entre autres  un redécoupage électoral équitable pour les élections législatives ; un recensement électoral général, biométrique et intégral ; une vérification biométrique de l’identité du porteur de la carte d’électeur dans les bureaux de vote ; une authentification de la provenance du bulletin de vote par signature ; une recomposition de la CENI.

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 10 =