Togo: L’entrepreneuriat des jeunes togolais fièrement soutenu

0
391

Souvent employé dans le secteur des affaires, l’entrepreneuriat désignel’action d’entreprendre et de mener à bien un projet. Dans l’environnement socioéconomique togolais de plus en plus submergé par les jeunes diplômés qui arrivent en masse sur le marché de l’emploi, l’entrepreneuriat se présente aujourd’hui comme le meilleur emploi ou un moyen efficace d’avoir une activité génératrice de revenus pour subvenir à ses besoins. Au Togo, des moyens financiers constants sont utilisés pour encourager cette forme d’auto prise en charge.
Les autorités ne restent pas les bras ballants en matière de création des conditions favorables à l’épanouissement des jeunes et femmes. Le ministère de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel a indiqué que ces dernières années,un montant de 178 milliards de francs CFA a été consacré à l’entrepreneuriat des jeunes, à travers une quinzaine d’initiatives lancées pour les soutenir: le Faiej, le Paeij-SP, Nunya Lab, les programmes Ajsefet Aide, le FNFI, le Pasa, le projet EJV, le Mifa…
Créer une entreprise est maintenant facile
Cela s’illustre très bien par l’augmentation des entreprises au Togo. A la date du 18 octobre 2021 à 10h45, le nombre total d’entités enregistrées par le Centre de formalités des entreprises (CFE) s’établit à 106 646. Cet engouement des Togolais à être leur propre patron s’explique par la réduction de 90% des frais de création d’entreprise (de 262 000 francs en 2012 à 30 000 francs aujourd’hui), la réduction du délai de création d’entreprise (de plusieurs jours en quelques heures désormais), la digitalisation totale des procédures de création des Sarl, la suppression des droits d’enregistrement et de timbres à la création d’entreprise ; la gratuité de la publication des annonces légales sur le site web du CFE…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 × 13 =