Littérature : « Malgré la Tempête », reconstruit l’imaginaire de la jeunesse africaine

0
615

Le livre « Malgré la Tempête », un récit à l’allure d’une autobiographie de 103 pages, écrit par le désormais écrivain sénégalais Amadou Ourmar Mballo et publié aux Editions Harmattan Togo; l’ouvrage est dédicacé ce mercredi 17 novembre à Lomé.

Pour la trame du livre, « Babayel le principal personnage de l’ouvrage, est un enfant de village issu de parents aux conditions modestes ; il n’a pas eu les mêmes chances que les autres enfants.

Pour des raisons particulières, il doit partir à la quête de son bonheur mais aussi de ses parents.

Battu entre la pauvreté et le désir de réussir, Babayel doit affronter la vie. « Malgré la Tempête », il parvient à sortir de la pauvreté et à grimper l’échelle sociale.

L’œuvre aide à reconstruire l’imaginaire de la jeunesse africaine dans la mesure où en parcourant avec Babayel les sentiers battus jusqu’à la réussite, le lecteur du livre ne se rend compte que d’une chose : au milieu de mille épines, l’on s’en sort par ses efforts et que seul le travail libère*.

C’est en fait, l’histoire d’Amadou Ourmar Mballo, l’auteur du livre qui, issu d’un milieu défavorisé est aujourd’hui Directeur Adjoint de la Coordination des Missions Résidentes de la Banque Ouest Africaine de Développement au siège de Lomé.

Vue partielle de l’assistance

« C’est une histoire personnelle, c’est mon histoire que je voudrais partager avec la jeunesse, particulièrement, la jeunesse togolaise et celle de mon pays, le Sénégal.

Vue partielle de l’assistance

Je voudrais partager mon histoire pour lancer une invitation, vraiment à l’abnégation, à l’endurance, parce qu’on doit comprendre qu’en Afrique rien ne nous sera donné, il appartient aux jeunes de retrousser les manches et d’œuvrer pour le développement de nos pays », a indiqué Amadou Ourmar Mballo.

L’esprit du texte fait penser à la nécessité de changer les clichés, relève l’écrivain Koffi BOKO, le préfacier de l’ouvrage .

l’écrivain Koffi BOKO, le préfacier de l’ouvrage

« Le personnage central du livre a montré un chemin ; ce chemin, c’est le chemin du courage, de l’abnégation et de la foi dans ce que l’on fait », a indiqué  Koffi BOKO.

Kodjovi DEGBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 13 =