Togo : Prof Akodah Ayewouadan et les organisations de presse se parlent

0
290

Le Ministère de la Communication et des médias a organisé ce lundi 31 janvier 2022 une rencontre avec les organisations de presse dans les locaux dudit ministère. La rencontre a permis de passer en revue un certain nombre de questions d’intérêt commun entre autres, la question de la convention collective, les questions de liberté de presse et la professionnalisation des médias.

Les relations qui ont toujours existé entre le Ministère de la Communication et des médias et les organisations de presse, l’avenir de la presse togolaise, le débat autour du Code de la Presse et de la Communication, sont également les sujets au centre du débat. Selon le ministre de la Communication et des médias, Prof Akodah Ayewouadan, le tour de table sur ces questions, a permis de « voir les avancées et aviser, de s’interroger sur les difficultés qui ont été rencontrées et de voir comment s’organiser pour aller plus loin ».

Particulièrement au sujet de la convention collective, devrait ajouter le ministre, il est prévu une prochaine rencontre pour amender le texte existant sur la convention collective et envisager d’aller vers une signature. Pour ce qui concerne les revendications des organisations de presse sur une modification éventuelle du Code de la Presse et de la Communication, il a été acté d’accorder les violons sur la compréhension du texte existant. « Nous avons jugé prématuré d’aller à une modification mais qu’il était important que nous nous retrouvions et que nous échangions sur l’existant pour la convergence sur la compréhension du texte existant », a déclaré Prof Akodah Ayewouadan.

Le Président de l’Observatoire togolais des médias (Otm), Fabrice Pétchézi, au sujet du Code de la Presse, ce qu’il faut retenir, au terme de la réunion, c’est tout faire pour se conformer aux textes qui régissent la profession afin qu’on évite les situations déplorables qu’on a connu l’année dernière. Les organisations de presse comme le CONAPP, l’ATOPPEL, le PPT, l’URATEL puis l’OTM étaient à la réunion.

Germain Doubidji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 28 =