Aberration : Les députés « nommés » élisent un membre de l’Anc à la Ceni

0
691

L’Assemblée nationale a procédé ce 24 mars 2022, à l’élection des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et on note parmi les 17 membres élus un membre de l’Anc qui est le chef de file des formations politiques qui n’ont jamais reconnu la légitimité de la présente législature .

Au titre de l’opposition extra-parlementaire, il a été élu trois membres notamment TCHALA Biaou (PSR), PESSINABA Yemba (ADDI) et TEKO Folly (ANC).

Les membres de l’opposition extra-parlementaire dont celui de l’Anc font partis des formations politiques qui ont demandé à leurs partisans de tout faire pour empêcher les législatives de 2018 et qui l’ont boycotté.

Par après, ces formations politiques pour la plupart ont sorti un terme pour qualifier les députés de cette législature. Ils les appellent notamment « les députés nommés » et les plus acerbes parlent de « députés nommés buveurs de lait ».

Au Togo, la loi stipule que les députés sont élus. Autrement dit, lorsqu’ils seraient « nommés », cela ne respecte pas la procédure et tout acte qu’ils poseraient serait illégitime et illégale.

Les membres de la Ceni élus par les députés nommés ? ça n’existe pas . Pour ceux qui se présentent comme les chantres de la vertu, cela devrait être une aberration .

La logique voudrait qu’ils refusent de s’associer « à cette manœuvre » notamment se faire élire par des « députés nommés ».

La posture de ceux qui ne reconnaissent pas la légitimité du Parlement actuel et se font élire par ces mêmes députés pour le besoin de la cause est du « terrible ridicule ».

La lecture est autre tout de même à l’Anc. Sur une radio locale, Eric  Dupuy, répond à tous ceux qui ne comprennent pas pourquoi l’ANC a envoyé les noms à l’Assemblée nationale pour le compte de la CENI que « chacun est libre de penser ce qu’il veut ».

 

 

Germain DOUBIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 × 21 =