Une énième sortie de la DMK : l’essentiel à retenir

0
474

Les premiers responsables de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) ont présentés, lors de la énième conférence de presse tenue en début du week-end écoulé, le bilan de la vie socio-politique et économique du Togo. L’essentiel à retenir, deux après l’élection présidentielle du 22 février, est que la flamme de la lutte reste allumée malgré les persécutions selon la Brigitte Adjamagbo-Johnson.

Le bilan présenté par la DMK a pris en compte tous les sujets brûlants l’actualité du pays. Selon les tenants de la DMK, le contentieux électoral n’est pas encore vidé jusqu’à ce que le pouvoir en place cherche à organiser des élections régionales. La déclaration liminaire de la DMK précise que la lutte pour l’alternance continue nonobstant les forces obscures de la République. « La DMK ne cesse de lutter contre les forces obscures, conservatrices et prédatrices de la République et leurs soutiens, en vue de concrétiser l’alternance décidée par le peuple à travers les urnes le 22 février 2020 » a affirmé le porte parole de la DMK

Quant à l’organisation des élections régionales, la DMK ne trouve ni l’opportunité, ni l’urgence des élections régionales. « L’opportunité de la mise en place des conseils régionaux reste à justifier car au-delà des impératifs de développement qui sous-tendent ces pouvoirs décentralisés, la réalité du terrain n’indique guère la nécessité, ni l’urgence qui peuvent guider l’organisation précipitée de ces élections régionales » précise Naboudja, le porte parole de la DMK

Ce regroupement de plusieurs partis de l’opposition a abordé également la vie chère du Togo. « Le gouvernement n’a aucun contrôle sur les prix des produits de première nécessité, abandonnant les populations à leur triste sort. La situation est devenue intenable pour la plupart des Togolais. Les suicides se multiplient au vu et au su des autorités de fait, mais cela ne semble guère préoccuper ou émouvoir le gouvernement. Tous les pans entiers de l’économie du pays se retrouvent entre les mains des intérêts des étrangers, qui seraient certainement des prête-noms pour les privilégiés du système à l’intérieur et à l’extérieur » ont déploré les premiers responsables de la DMK

Les responsables de la Dynamique Monseigneur Kpodzro ont profité pour évoquer les actions menées ces derniers temps.

« Sur le plan national, malgré toutes les entraves et les intimidations de tout genre, la Coordination nationale mène des actions déterminantes pour mettre le peuple en ordre de bataille en vue de la récupération de sa victoire. Des tournées ont été organisées à travers toutes les 5 régions dans le cadre des conférences de presse délocalisées pour sensibiliser et mobiliser le peuple. Ces tournées ont connu diverses fortunes selon les endroits et les humeurs des autorités locales. Il est de même des rencontres qui ont été effectuées avec nos structures décentralisées dans les communes du Grand-Lomé que le pouvoir a tenté de perturber par tous les moyens » a conclu le porte parole de la DMK sur le bilan concernant leur activité

Marc GNAZOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 17 =