UEMOA : L’union dispose d’outils qui constituent le socle du développement

0
220

Le président de la Commission de l’UEMOA   Abdoulaye Diop a indiqué mardi 22 mars 2022 à Lomé que  l’union  dispose d’outils juridiques et de mécanismes institutionnels qui constituent le socle du développement.

Le président s’exprimait lors de la présentation du rapport annuel 2021 sur le fonctionnement et l’évolution de l’union  dans le cadre de la 49e session ordinaire  du  Comité Interparlementaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (CIP-UEMOA)  à Lomé.

« Nous devons travailler à préserver, consolider et amplifier ces acquis en même temps qu’il nous faut apporter des réponses adaptées et durables aux défis multiples et complexes de la région », a indiqué Abdoulaye Diop  qui relevait que la situation extérieure des pays de l’UEMOA en 2021 s’est traduite par un solde global excédentaire de 842,1 milliards contre 15,8 milliards en 2020.

Il  devrait ajouter, dans sa présentation,  que cette évolution est liée à la hausse des entrées nettes de capitaux au titre du compte financier et l’amélioration des comptes extérieurs a induit une hausse des réserves pour représenter 5,9 mois d’importation de biens et services contre 5,5 mois en 2020.

Par ailleurs, le président de la Commission de l’UEMOA note que des efforts  dans le cadre des échanges intracommunautaires, aménagement du territoire, marchés publics, agriculture, la coopération transfrontalière, infrastructures puis les transports.

Le bilan montre en outre que le taux d’exécution physique est passé de 92,86% en 2020 à 93,70% en 2021 alors que  les prévisions sur les échanges extérieurs des Etats membres affichent un excédent global de 664,6 milliards de Fcfa.

La présentation a été faite devant le président par intérim du CIP-UEMOA , Lucien Houngnibo,  et aux autres députés du CIP-UEMOA.

Marc Gnazou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =