Togo: le rôle d’un commissionnaire agréé en douane dans l’amélioration de la célérité des opérations au centre d’une formation de l’ACAD

0
252

L’Association des commissionnaires agréés en douane (ACAD) a organisé du 31 mars au 1er avril 2022 à Lomé un atelier de renforcement des capacités de ses membres sur le rôle d’un commissionnaire agréé en douane dans l’amélioration de la célérité des opérations et son implication dans les échanges commerciaux et transfrontaliers.

Au cours de cet atelier, les participants ont non seulement suivi plusieurs communications présentées par différents acteurs représentant des institutions telles que l’OTR, la CCIT, le CAD, la PIA et la Faitière des Transporteurs, mais ont également renforcé leur capacité dans ,  la maitrise des conditions d’exercice du commissionnaire agréé en douane, la contribution du commissionnaire agréé en douane dans la mobilisation des recettes de l’état, l’implication du commissionnaire agréé en douane dans l’amélioration des échanges transfrontaliers.

Dans son mot d’ouverture, le président de l’association, monsieur Charles Kokouvi GAFAN a tenu à rappeler que « l’organisation du présent atelier à l’attention des commissionnaires agréés en douane illustre la volonté de l’ACAD à travers ses nombreuses actions par lesquelles, elle entend non seulement jouer un rôle majeur dans la mobilisation des recettes de l’Etat, mais aussi et surtout contribuer dans une large mesure à la promotion du secteur privé. Elle souhaite aussi une croissance économique soutenue, inclusive, susceptible de générer davantage de richesses et par conséquent de lutter efficacement contre la pauvreté ».

« L’organisation de cet atelier répond donc à un double impératif : celui de renforcer les capacités des commissionnaires agréés en douane et de favoriser les échanges entre les différents acteurs de la chaîne.  Il s’est en outre réjoui de la présence à cet atelier de beaucoup d’acteurs du domaine des transports, de la logistique, de la manutention, du commerce et surtout des pouvoirs publics togolais. Selon lui, cette mobilisation « vient ainsi nous rappeler que nous avons l’impérieux devoir de nous mobiliser et d’oeuvrer efficacement à faire du Togo une destination de choix pour les affaires, gage de son développement », a-t-il indiqué.

Ouvrant les travaux, le directeur des études et de la législation à l’OTR, Medjessiribi Agoro, a  salué l’initiative qui intervient, selon lui,  au bon moment pour renforcer les capacités des commissionnaires agréés en douane en matière de l’amélioration du climat des affaires et la célébrité à imprimer aux opérations.

Il a fait savoir également que désormais avec l’accroissement du volume des échanges commerciaux internationaux et transfrontaliers, il n’y a pas d’autres choix que d’instaurer des systèmes imprimant une certaine célérité au point de passage ou d’acheminement des marchandises.

«  C’est à juste titre que cet atelier a été initié pour faire suite à une série de formations dont l’objectif est d’améliorer les performances des commissionnaires agréés en douane. Il s’agit ainsi de mettre à niveau ces acteurs qui interviennent en première ligne dans le cadre des échanges entre les Etats », a indiqué  le directeur des études et de la législation à l’OTR, Medjessiribi Agoro.

L’Association des Commissionnaires Agréés en Douane (ACAD) a été créée à l’initiative des membres de l’Association Professionnelle des Compagnies de Navigation et de Consignataires de Navires du Togo (NAVITOGO) depuis plusieurs dizaines d’années.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 × 24 =