Wezou : 660 000 prestations et 70 000 accouchements déjà atteints

0
87

Des efforts sont faits au Togo pour réduire la mortalité maternelle et néonatale. Le taux de décès maternels qui était de 478 en 1998 est passé à 401 pour 100 000 naissances vivantes en 2014. De 40 en 1998, les décès néonataux sont passés à 27 pour 1 000 naissances vivantes en 2017. Wezou est un programme mis sur pied en août 2021 pour abonder dans ce même sens.

Wezou a un objectif : permettre aux femmes enceintes d’avoir très tôt accès aux consultations prénatales pour un meilleur suivi de la grossesse. Il prend en charge les prestations médicales du début de la grossesse jusqu’au 42ème jour après l’accouchement. Ces prestations concernent les consultations prénatales, les analyses et les prescriptions de médicaments.

Prestations

Actuellement, Wezou est mis en œuvre dans 680 formations sanitaires. Il a enrôlé 160 000 femmes, pris en charge 70 000 accouchements et effectué plus de 660 000 prestations différentes estimées à 956 millions de francs CFA, sur les 03 milliards prévus pour la première année.

Un programme bénéfique

Depuis sa mise en œuvre, Wezou a un impact positif sur la santé maternelle et néonatale. Le programme permet d’augmenter le nombre d’accouchements assistés dans les formations sanitaires, de réduire les accouchements à domicile et les complications liées aux grossesses.

L’initiative contribue à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale et balise la voie pour l’atteinte de l’objectif du gouvernement qui consiste à assurer un accès de tous aux soins de santé. Le programme est surtout bénéfique aux femmes vulnérables, vivant dans les milieux ruraux.

Autres actions prévues

Afin de renforcer les acquis en matière de lutte contre la mortalité maternelle et néonatale, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a programmé des actions plus bénéfiques en faveur des femmes d’ici à 2025. Par exemple, il est prévu la construction et l’équipement de centres de santé réservés aux mères et enfants, la gratuité du vaccin de lutte contre le cancer du col de l’utérus, la construction d’un centre de lutte contre cette maladie, etc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 4 =