Techniques de collecte et de documentation des sources orales: Une rencontre à Lomé rassemble les chercheurs et professionnels de la culture à ce sujet

0
67

Le Centre d’Études Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELHTO), rassemble, du 22 au 24 juin, les chercheurs et professionnels de la culture venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de Guinée, du Niger, du Sénégal et du Togo à Lomé pour un atelier régional de formation des formateurs sur les techniques de collecte et de documentation des sources orales.

La formation entre dans le cadre du programme : « Collecte, sauvegarde, numérisation et diffusion des traditions orales africaines » et vise à former des formateurs en techniques de collecte, de traitement et de documentation des données des traditions orales africaines.

Selon le ministre togolais de la Culture et du Tourisme, Dr Kossi Gbenyo Lamadokou, à l’ère de la croissance, de la complexification et de la diversification des méthodologies de recherches scientifiques, il convient aujourd’hui de porter un intérêt particulier aux techniques de collectes et de documentations des sources orales.

« Parler de collecte et de documentation, c’est évoquer implicitement la question de l’inventaire qui reste une problématique actuelle et indispensable à toute politique de restitution de biens culturels. C’est pourquoi la politique visant à collecter et à connaître le mieux possible nos patrimoines (matériels et immatériels) au travers de récits ou traditions orales, ou ce qu’il en reste, paraît d’une urgence capitale à nos yeux », a-t-il indiqué.
Le CELHTO est un Bureau spécialisé de la Commission de l’Union Africaine créé depuis 1968 et basé à Niamey au Niger. Il a pour missions, entre autres, de contribuer au rayonnement des cultures africaines par la valorisation des traditions orales ; travailler à la reconstitution de la mémoire et de la conscience historique de l’Afrique et de sa diaspora.
interFaxPres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =