Services de téléphonie mobile : Les populations des zones frontalières (Togo-Bénin) au cœur des préoccupations

0
59

La Direction de l’Arcep à Lomé  a abrité une réunion de coordination et de partage de fréquences radioélectriques aux frontières entre le Bénin et le Togo du mardi 02 août 2022  au vendredi 05 août 2022 à Lomé.

La réunion a connu la participation des  Autorités de Régulation du Bénin (ARCEP-BENIN) et du Togo (ARCEP) des opérateurs de téléphonie mobile des deux pays: MTN BENIN, MOOV AFRICA BENIN, SBIN, TOGOCEL et MOOV AFRICA TOGO.

Le  réexamen du contenu de l’accord du 24 mars 2021 signé entre les deux pays à Cotonou a été au centre de la réunion.

Au terme de la réunion, les modifications majeures ont porté sur la nouvelle répartition des canaux aux frontières entre les deux pays dans les bandes 900 MHz et 1800 MHz pour le service GSM et DCS, la révision de la distance de pénétration et du seuil du niveau de signal admissible dans la zone dite « ZONE LNG » , bande du littorale ouest du Bénin, pour les services GSM et DCS, UMTS et LTE, l’introduction d’une procédure d’autocontrôle par les opérateurs et l’évaluation de la mise en œuvre de la solution dénommée « BORDER ROAMING GETWAY », implémentée par les opérateurs des deux pays pour résoudre la problématique du roaming accidentel dans les zones frontalières.

Clôturant les travaux, le représentant du Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes, Monsieur Kossivi DOKOU a  indiqué que ces  recommandations fortes en termes de contrôles conjoints des réseaux par les régulateurs et d’autocontrôle par les opérateurs eux-mêmes devraient permettre d’assurer de meilleurs services de téléphonie mobile au profit des consommateurs des zones frontalières.

InterFaxPress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 + 15 =