La 17ème FIL au rythme de la danse Kamou

0
79

Un peuple sans culture est un peuple sans identité, dit-on.
Pour cela, au menu de la 17ème Foire Internationale de Lomé (FIL), la culture à sa place, notamment la danse.

Après la danse Talkule des Moba (Dapaong), le Kamou a été exécuté mercredi 07 décembre 2022 au CETEF Lomé dans le cadre de la 17ème FIL qui a ouvert ses portes depuis le 30 novembre dernier. Les danseurs du Kamou ont donné goût à tous les locataires du CETEF Lomé.

<< La simplicité et le rythme attirent >>, a laissé entendre Mafille GLAKPO, visiteur.

Souvent exécutée pour remercier le Très Haut après les récoltes des céréales, la danse Kamou est traditionnelle, typiquement kabyè. Elle est souvent organisée courant décembre de chaque année.
Pour danser le Kamou, il faut être muni de tam-tam, bâton, gourdin, arc, flèches, carquois, éventails, castagnettes, etc.

Au Togo, les danses ont pris une place importante dans la culture, faisant la fierté de tous les adeptes des us et coutumes.
Le Togo regorge une diversité de danses selon les régions et les localités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 − 7 =