Le Togo solidaire vis-à-vis des victimes des attaques terroristes

0
76

Depuis novembre 2021, le nord du pays a été la scène de plusieurs attaques terroristes occasionnant de nombreux déplacés. L’exécutif n’est pas resté insensible face à cette situation. Il s’est engagé à remplir son devoir envers les populations, surtout les plus vulnérables en leur apportant une assistance déterminante.

Cette intervention touche la région des Savanes. Les déplacés en question sont des Togolais, mais aussi les populations des pays voisins subissant la menace terroriste.

Des réponses sociales efficaces

Les familles victimes des répercussions de l’insécurité qui pèse sur le nord du pays ont reçu comme appui des vivres et des non vivres. Si 789 ménages représentant 4 175 déplacés sont recensés, 682 ménages ont bénéficié de cette action sociale du gouvernement. Et au moment de l’opération, les 107 ménages restants ont quitté les sites de regroupement.

Par la suite, une seconde phase de l’opération a été menée. L’Etat et ses représentants ont entrepris des actions de soutien à l’endroit de 237 ménages toujours présents sur le site après la deuxième phase. Celles-ci ont bénéficié de vivres.

Prise en charge psychologique

Après ces appuis très appréciés, des équipes techniques composées de psychologues et d’agents sociaux ont été déployées sur le terrain pour assurer une prise en charge psychologique aux victimes. Ceci devrait permettre aux victimes ayant subi des traumatismes liés aux attaques terroristes de se faire soigner. Ce n’est pas la première fois que le pays entreprend ce genre d’initiative. Dans le cadre de l’indemnisation des victimes de crises sociopolitiques, à côté de l’appui financier, les bénéficiaires ont droit à des prises en charge psycho médicales.

Sauver l’année scolaire

Les enfants ont toujours droit à la scolarisation. Des dispositions ont été prises à l’endroit des élèves déplacés dans les écoles des préfectures d’accueil. D’abord, pour renforcer les infrastructures des écoles en question, des salles de classes sont en construction. Ensuite, des orphelins (filles et garçons) ont été inscrits dans des établissements d’excellence.

Les solutions apportées face aux effets néfastes des attaques terroristes ne se limitent pas qu’à ces éléments sus-cités. Plusieurs décisions sécuritaires ont aussi été prises. Par ailleurs, la région des Savanes bénéficie d’un programme d’urgence d’une valeur de 16 milliards de francs CFA pour mettre fin à la vulnérabilité des populations de cette région.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 − 5 =